AU FÉDÉRAL, ON MANGE LOCAL !

 

OTTAWA — Aujourd’hui, la députée Anne Minh-Thu Quach (Salaberry-Suroît) a déposé à nouveau son projet de loi sur l’achat local à la Chambre des Communes. Il s’agit de créer une stratégie pancanadienne d'achat d’aliments locaux et de permettre au gouvernement fédéral de donner sa préférence aux produits locaux dans toutes ses institutions.

 « Manger local c’est affirmer notre volonté de soutenir nos agriculteurs tout en  consommant de façon écoresponsable. Ce projet de loi est dans la continuité de mes efforts d’être présente à Ottawa pour défendre notre agriculture et notre économie régionale», déclare la députée. 

Elle estime que le fédéral doit donner l’exemple en favorisant une politique d’achat d’aliments locaux, à l’image de nombreux autres gouvernements à travers le monde. En France, une loi prévoit déjà que  la composition des repas servis dans les restaurants collectifs publics devra inclure 40% de produits relevant de l’alimentation durable, soit issus de circuits courts.

« Je propose donc une collaboration entre ministres de l’Agriculture, agriculteurs, experts et peuples autochtones pour aller de l’avant et mettre en place une stratégie pancanadienne de promotion des aliments locaux qui coordonnera efficacement tous les efforts dans ce domaine », explique la députée.

Le consommateur d’aujourd’hui souhaite promouvoir une économie responsable. En achetant local, il choisit des produits de qualité, s’engage pour sa communauté et protège l’environnement. Le fédéral doit encourager cette démarche pour faire du Canada un pays plus juste et plus vert.

– 30 –