Kathryn Spirit

Mise à jour Mai 2016

À quelques semaines du dépôt du premier rapport du groupe de travail, 4 MRC, celles de Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-laurent, Jardins-de-Napierville et Vaudreuil-Soulanges se joignent à moi pour demander une solution à court terme, budgétisée et que la liste des polluants soit rendue publique. Mon communiqué de presse

Soutenez mon action en ajoutant votre nom ici : http://anneminhthuquach.npd.ca/kathryn-spirit-une-solution-en-2016

-----------------------------------------------------------------------

Vous pouvez écrire aux ministres responsables du dossier par courriel (vous avez juste à remplir l'objet du courriel et à le signer - le texte est déjà écrit)

Cliquez ici pour envoyer un courriel aux Ministres Tootoo et Garneau pour leur demander d'agir!

Si le lien ne fonctionne pas, vous pouvez copier coller la lettre ci-dessous et l'envoyer ici pour le Ministre Tootoo ou ici pour le Ministre Marc Garneau. Mettez mon adresse courriel en CC : quacha@parl.gc.ca

Monsieur le Ministre,

Je vous écris aujourd’hui concernant une situation environnementale qui demande une action immédiate à Beauharnois. 

Le navire Kathryn Spirit, amarré à un quai temporaire depuis 2011, a été abandonné par son propriétaire, Reciclajes Ecologicos Maritimos . La compagnie mexicaine, qui a déclaré faillite, affirme qu’elle ne fera plus de travail de réparation et n’assurera plus la surveillance du bateau. 

L’épave, laissée à l’abandon en plein hiver, risque de couler et de causer d’importants dommages à l’environnement et à la santé humaine. Rappelons que le Lac St-Louis, un affluent du fleuve St-Laurent,  est une source d’eau potable pour la circonscription et la grande région de Montréal.

La députée de Salaberry-Suroît, la ville de Beauharnois, la MRC de Beauharnois-Salaberry et le maire de Montréal ont tous exprimé leur inquiétude face aux risques environnementaux et de santé que représente le Kathryn Spirit.

Dans le cas d'une épave, la Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada indique qu'il est de la responsabilité du gouvernement fédéral de prendre des mesures pour déplacer ou détruire une épave qui nuit à la navigation ou représente une menace pour l’environnement.

Une action rapide est indispensable pour éviter le pire. Je vous demande donc de prendre les mesures nécessaires pour que ce bateau quitte Beauharnois et soit démantelé en cale sèche dans un port équipé à cet effet.

Veuillez accepter, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments distingués.

 

ou par courrier en complétant le fichier Word en bas de la page. Vous pourrez envoyer la lettre à ces adresses (pas besoin d’affranchir l’enveloppe) :

L'honorable Marc Garneau, Ministre des Transports
Chambre des Communes
OTTAWA (ON)  K1A 0A6

ou

L'honorable Hunter Tootoo, Ministre des Pêches, Océans et de la Garde Côtière
Chambre des Communes
OTTAWA (ON)  K1A 0A6

Vous pouvez les contacter dans les médias sociaux :

M. Hunter Tootoo : Twitter ou Page Facebook  

M. Marc Garneau : Twitter  ou Page Facebook

-----------------------------------------------------------------------

Depuis 2011, l’épave du Kathryn Spirit pourrit dans les eaux du Lac Saint-Louis. Durant l’été de cette année-là, l’entreprise de démolition, le Groupe St-Pierre, a acheté un vieux cargo de 50 000 tonnes et l’a fait naviguer jusqu’à Beauharnois. Le Groupe St-Pierre pensait démolir le navire directement dans les eaux du lac Saint-Louis, un lieu inapproprié car près de la route 132 et d’un parc très prisé des familles et des pêcheurs.

La députée Anne Minh-Thu Quach s’inquiétait déjà des conséquences néfastes sur l’environnement  car les eaux du lac servent de réservoir d’eau potable pour plusieurs municipalités dont Beauharnois, Montréal et Châteauguay. Elle avait invité les journalistes à une conférence de presse devant le bateau en décembre 2011 (Article de Radio Canada : « Cargo désaffecté à Beauharnois : Ottawa accusé de manque de transparence » ).
 
Le Groupe Saint-Pierre mentionnait à l’époque qu’il n’avait pas d’autorisation à demander. Avec les pressions du conseil municipal de Beauharnois, de la députée fédérale de Beauharnois-Salaberry, Anne Quach, et des médias, le Groupe St-Pierre a annoncé en février 2012 qu’il abandonnait le démantèlement de l’épave. Le Groupe a conclu une entente afin de vendre l’épave à une entreprise spécialisée mexicaine. (Article d’ Infosuroit  : «  L’épave du Kathryn Spirit tangue dangereusement ).

Au cours des années 2012, 2013 et  2014, la députée a fait plusieurs interventions pour accélérer le départ du bateau. Malheureusement, rien n’a changé. Le Kathryn Spirit gît toujours sur les bords du lac Saint-Louis. Le dossier manquait et manque toujours de transparence. En effet, très peu d’informations nous ont été divulguées sur les eaux que contient le bateau et sur les réparations nécessaires comme le souligne la députée dans le reportage de TVA ( ici en vidéo ).


Le bateau se détériore et devient de plus en plus risqué pour l'environnement et la santé des habitants de la région . De plus, Transports Canada a retiré sa permission de le faire naviguer tant que des réparations ne sont pas entreprises par les propriétaires. Il devient donc de plus en plus difficile de le déplacer.

Malgré le fait que depuis 2011 la députée ait envoyé des dizaines de lettres aux différents acteurs dont Mme Lisa Raitt, ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et à Mme Gail Shea, ministre des Pêches et Océans en leur demandant leur intention, le gouvernement fédéral refuse toujours d’intervenir . (Article dans Le Soleil  : «  Dans le paysage pour toujours ?  »).

Cette épave symbolise l’inaction du gouvernement conservateur. Le laissez-faire ne peut plus durer et le gouvernement fédéral doit prendre ses responsabilités. Voilà pourquoi la députée compte bien faire pression sur le gouvernement afin que le bateau ne passe pas un quatrième hiver de suite à Beauharnois.  Ainsi, le 30 septembre 2014, Anne a profité de la période des questions pour dénoncer l’inaction du gouvernement conservateur ( ici en vidéo ). 


La députée ne s'est pas arrêtée là . Elle a mis en place une pétition papier et en ligne et  a organisé une journée porte à porte à Beauharnois le 18 Octobre 2014. Elle a pu recueillir grâce à l'aide de nombreux citoyens des centaines de signatures.

Cependant, malgré ses interpellations en Chambre, ses lettres envoyées aux ministres, une journée porte à porte et la pétition,  le gouvernement a refusé de faire pression sur les propriétaires avant la fermeture de la Voie maritime . Pourtant, le bateau est échoué depuis 2011 et en se détériorant, il  risque de polluer gravement les eaux de la région, sources d’eau potable pour plusieurs municipalités. La compagnie mexicaine propriétaire de cette épave a fait faillite en janvier 2016. Le gouvernement libéral n'a plus d'excuse pour rester impassible devant une catastrophe en devenir.

Lisez mon communiqué ici : http://anneminhthuquach.npd.ca/kathryn-spirit-anne-quach-demande-au-gouvernement-trudeau-d-agir

 

  • Que pouvons-nous faire en 2016 ?

    Grâce à votre soutien, Anne a pu déposer à la Chambre des communes près de  1800 pétitions .

    La mobilisation des citoyens de la circonscription continue et nous pouvons faire bouger les choses. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités.

    Vous pouvez  signer la pétition papier ci-joint en bas de la page. Imprimez-la, faites-la signer par votre  entourage et retournez-la à cette adresse (pas besoin d’affranchir l’enveloppe):

    Anne Minh-Thu Quach, Députée
    Chambre des Communes
    OTTAWA (On)  K1A 0A6

    Mobilisons-nous! Veuillez  signer la pétition en ligne : http://petition.npd.ca/kathryn-spirit