L'austérité au coeur d'une série de conférences

Dimanche 15 février, 10 h - 12 h
Edifice Raphaël-Barrette, Salaberry-de-Valleyfield

 Dans le but d’aider la population à mieux comprendre les impacts des mesures d’austérité du gouvernement Couillard sur notre société et lui offrir une tribune pour en discuter, le comité d’administration de Café Agora a mis sur pied une série de conférences à 5 $ sur le sujet. Des experts détenteurs de maîtrises ou de doctorat en philosophie, éthique et politique viendront aborder différentes thématiques comme le déficit budgétaire, les paradis fiscaux et la conjoncture sociopolitique du Québec.

« Dans le contexte actuel, nous avons décidé de lancer une série de conférences sur la question des politiques d’austérité et le contexte néolibéral parce qu’on trouve que ça va trop loin. On s’attaque aux acquis et au caractère commun de la société québécoise. Il semblerait que la majorité des gens ait accepté l’idée que la seule solution soit de rentrer dans ces politiques d’austérité alors que ce n’est pas exactement la réalité. Il est temps que les gens aient accès à d’autres informations », a laissé savoir Pierre LaGrenade, président du conseil d’administration.

Chaque rendez-vous sera ponctué d’une conférence d’une heure et sera suivi d’une période d’échanges et de discussion de la même durée. La première conférence à l’horaire, soit celle du dimanche 25 janvier, permettra de mieux comprendre l’idéologie néolibérale grâce à une analyse de La conjoncture sociopolitique au Québec réalisée par la conseillère aux dossiers sociopolitiques à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Nicole De Sève.

Le 15 février, le docteur en philosophie Alain Deneault viendra présenter l’étude qu’il a effectuée sur les paradis fiscaux. On y apprendra que 155 milliards de dollars reposent à l’abri de l’impôt canadien grâce à eux. Suivra une analyse en profondeur de la dette du Québec en 2014 par Simon Tremblay-Pépin, membre de l’Institut de Recherche et d’Informations Socio-économiques IRIS et futur docteur en science politique. Enfin, Vincent Fortier, détenteur d’un bac et d’une maîtrise en philosophie, présentera l’essentiel du livre d’économie Le Capital au XXIe siècle de Thomas Piketty, lequel aborde l’écart des revenus qui ne cesse de croître entre les riches et les pauvres.