Le Gouvernement Joue La Roulette Avec Les Soins De Santé : Anne Minh-Thu Quach

Une promesse brisée des conservateurs sèmerait le chaos dans les services de santé de première ligne

OTTAWA – La porte-parole adjointe en matière de Santé du NPD Anne Minh-Thu Quach (Beauharnois-Salaberry) dénonce le plan des conservateurs annoncé hier pour le financement de la santé.

« Les conservateurs brisent la promesse qu’ils ont faites lors des élections, soit de maintenir l’augmentation du financement à 6% par année. Ce gouvernement veut déjà jouer à la roulette avec la retraite des Canadiens. Il va maintenant faire la même chose avec le financement de la santé », s’indigne Anne Minh-Thu Quach.

Des informations ont commencé à circuler la semaine dernière indiquant que le ministre des Finances Jim Flaherty s’apprêterait à couper dans les transferts aux provinces en matière de santé et souhaiterait à l’avenir indexer ce financement au futur incertain de notre PIB.

« Le plan du gouvernement est déconnecté et les familles canadiennes ne peuvent pas compter sur Stephen Harper pour protéger leurs services de soins de santé », ajoute Mme Quach.

La députée de Beauharnois-Salaberry rappelle que le NDP a déjà demandé au gouvernement de négocier de bonne foi avec les provinces afin de développer un plan de financement stable permettant d’embaucher plus de médecins et d’infirmières, d’améliorer l’accessibilité des médicaments et de s’assurer que les Canadiennes et les Canadiens aient accès à des soins de longue durée à domicile.

« Les services de santé de première lignes doivent être protégés. Le gouvernement fédéral doit assurer le leadership nécessaire pour que le financement des soins de santé demeure stable », conclut Anne Minh-Thu Quach.

-30-

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Dominic Arseneau, attaché de presse : 613-222-2553 ou dominic.arseneau@parl.gc.ca