LE NPD FAIT APPEL AU LEADERSHIP DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL POUR LES TRAVAILLEURS MIGRANTS

Salaberry-de-Valleyfield – En réponse au dépôt du rapport, le Programme des travailleurs temporaires étrangers aujourd’hui, la porte-parole du NPD en matière d’emplois, Niki Ashton (Churchill – Keewatinook Aski ) demande au gouvernement de faire preuve de leadership sur la question des droits des travailleurs migrants, ainsi que sur les droits de tous les travailleurs au Canada. Les néo-démocrates ont soumis un rapport dissident, inclus au sein du rapport final.

« Ce rapport fait partie d’un exercice de relations publiques de la part du gouvernement. Malgré certaines annonces positives retrouvées dans le rapport, la tendance à ce que des industries dépendent sur l’exploitation des travailleurs migrants ne semble pas changer, »  a souligné Ashton.

Alors que le rapport fait référence à l’accès à la résidence permanente, on ne retrouve pas de plan concret ou d’engagement afin d’élargir cette opportunité pour tous les travailleurs. Il n’y a aucune référence à l’ouverture du filet social aux travailleurs migrants. De plus, il est inquiétant de voir que les mécanismes évaluant les conditions sur le marché du travail et la protection des emplois canadiens en ressortent affaiblis. Le NPD a fait état de ces inquiétudes dans son rapport dissident.

« En tant que néo-démocrates, nous croyons que si vous êtes assez bons pour travailler ici, vous êtes assez bons pour vivre ici. Nous observons que ce gouvernement dit une chose aux Canadiens, mais exécute son contraire. Il est particulièrement dangereux de les voir considérer la ratification du Partenariat trans-pacifique (PTP) qui permettrait une arrivée massive de travailleurs temporaires. Après avoir donné la chance au coureur, force est de constater qu’il a trébuché. Il est maintenant temps de démontrer du leadership et de mettre un terme à l’exploitation », a ajouté Ashton.