Le NPD presse le comité de l’environnement à recentrer ses priorités

Les Canadiens veulent une économie forte et durable. Le NPD souhaite donc que le comité de l’environnement se concentre sur des études qui prioriseraient la protection d’un environnement  en bonne santé au sein d’une économie en croissance.

« Les menaces environnementales et économiques des changements climatiques inquiètent les Canadiens. Le comité sur l’environnement abandonne son obligation en faisant la sourde oreille à ces inquiétudes légitimes », a déclaré la porte-parole du NPD en matière d’environnement, Megan Leslie (Halifax).

La prochaine réunion du comité accueillera la commissaire à l’environnement et au développement durable, qui témoignera sur « la chasse et le piégeage avec permis au Canada ». Dans l’intervalle, le NPD a mis de l’avant plus d’une douzaine de motions au comité sur le principe de pollueur-payeur, l’impact d’un prix sur le carbone et l’effet des changements climatiques sur les infrastructures au Canada.

« Les Canadiens peuvent faire confiance au NPD de Tom Mulcair pour favoriser la croissance économique tout en protégeant l’environnement. L’inaction de ce gouvernement a assez duré », a pour sa part ajouté le porte-parole adjoint en matière d’environnement, François Choquette (Drummond).

La liste complète des motions est disponible sur demande.