Les LGBT renvoyés des forces canadiennes méritent des excuses

Alors que débutent les célébrations du mois de la fierté gaie partout au Canada, le député néo-démocrate Craig Scott demande au gouvernement d’offrir des excuses officielles aux membres de la communauté LGBT qui ont été renvoyés de façon discriminatoire des Forces armées canadiennes au fil des décennies.

« J’ai déposé la motion M-517 dans l’espoir de corriger cette faute historique et de dénoncer le traitement discriminatoire de ces Canadiens qui ont été jugés comme n’étant pas aptes à servir leur pays et à se sacrifier pour leur pays », a déclaré M. Scott (Toronto-Danforth).

La motion de M. Scott demande la tenue d’une enquête au sujet des renvois des Canadiens LGBT des Forces armées canadiennes au fil des décennies en raison de leur orientation ou de leur identité sexuelle. La motion vise à modifier leurs dossiers pour y indiquer qu’ils ont rendu des services honorables à leur pays et à demander au gouvernement d’émettre des excuses officielles.

« Depuis 2009, je demande au gouvernement de nettoyer cette tache sur l’histoire militaire canadienne, a ajouté le porte-parole du NPD en matière LGBT Randall Garrison (Esquimalt-Juan de Fuca). Nous demandons au ministre de la Défense de réparer cette erreur historique. »

Lors de leur conférence de presse, MM. Scott et Garrison étaient accompagnés par le professeur Gary Kinsman, auteur de The Canadian War on Queers : National Security as Sexual Regulation (UBC Press) et de Darl Wood, renvoyée d’une base des Forces canadiennes d’Halifax, à la fin des années 70, en raison de son orientation sexuelle.