MOTION DU NPD : LES LIBÉRAUX REFUSENT D'AGIR POUR PROTÉGER NOS PRODUCTEURS LAITIERS

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD – Hier, le gouvernement libéral a voté contre une motion du NPD visant à protéger nos producteurs laitiers. Les libéraux renient donc leurs promesses électorales et leurs engagements pris depuis le début de leur mandat de faire respecter dès maintenant les normes de compositions fromagères à tous les transformateurs canadiens et de gérer ce qui passe par nos frontières.

« La situation est urgente et les producteurs n'en peuvent plus d'attendre. La solution est pourtant simple et exige que le gouvernement fasse preuve de volonté politique et se tienne debout pour l'industrie laitière canadienne en faisant appliquer ses propres normes de composition fromagère. Ce sont nos productions laitières familiales qui sont menacées, nos économies locales, et je suis déçue de voir les libéraux ne pas respecter leurs engagements », a affirmé la députée, Anne Minh-Thu Quach (Salaberry—Suroît)

Les pertes économiques des producteurs laitiers de la Montérégie Ouest s’élèvent en moyenne à 15 000 $ par an. L'industrie exige que le problème soit réglé immédiatement en faisant respecter les normes de compositions fromagères existantes pourtant déjà en vigueur.

« Le gouvernement a eu six mois pour agir. Non seulement l’ensemble du caucus des députés libéraux a voté contre notre motion, mais tout ce que le ministre de l’Agriculture a pu offrir, c'est une promesse d’une nouvelle rencontre dans un mois. D’ici-là, les producteurs de notre région auront perdu entre 1000 $ et 4000 $ » lance la députée. « Ils ont besoin d'action et non de belles paroles. »

Le lait diafiltré est un concentré protéique laitier en provenance des États-Unis qui a été créé pour contourner les règles et les lois canadiennes puisqu'aucun transformateur américain ne l'utilise dans son pays de provenance.