Pétition sur le Kathryn Spirit

Mobilisons nous!

Depuis 2011, l’épave du Kathryn Spirit pourrit dans les eaux du Lac Saint-Louis. La députée, Anne Minh-Thu Quach s’inquiétait déjà des conséquences néfastes sur l’environnement puisque les eaux du lac servent de réservoir d’eau potable pour plusieurs municipalités dont Beauharnois, Montréal et Châteauguay (Article de Radio Canada : « Cargo désaffecté à Beauharnois : Ottawa accusé de manque de transparence »).
 
Durant l’été 2011, l’entreprise de démolition, le Groupe St-Pierre a acheté un vieux cargo de 50 000 tonnes et l’a fait naviguer jusqu’à Beauharnois. Le Groupe St-Pierre pensait démolir le navire directement dans les eaux du lac Saint-Louis, un lieu inapproprié car près de la route 132 et d’un parc très prisé des familles et des pêcheurs.
 
Le Groupe Saint-Pierre mentionnait à l’époque qu’il n’avait pas d’autorisation à demander. Avec les pressions du conseil municipal de Beauharnois, de la députée fédérale de Beauharnois-Salaberry, Anne Quach, et des médias, le Groupe St-Pierre a annoncé en février 2012 qu’il abandonnait le démantèlement de l’épave. Le Groupe a conclu une entente afin de vendre l’épave à une entreprise spécialisée mexicaine. (Article d’Infosuroit : « L’épave du Kathryn Spirit tangue dangereusement).

 

 
Mais en 2014 rien n’a changé. Le Kathryn Spirit gît toujours sur les bords du lac Saint-Louis. Le dossier manquait et manque toujours de transparence. En effet,  très peu d’informations nous ont été divulguées, comme le souligne la députée dans le reportage de TVA (ici en vidéo).
Le bateau se détériore et est désormais en très mauvais état. Transports Canada a retiré sa permission de le faire naviguer tant que des réparations ne sont pas entreprises par la compagnie propriétaire. Il devient donc de plus en plus difficile de le déplacer.

Malgré le fait que depuis 2011 la députée ait envoyé des dizaines de lettres aux différents acteurs dont Mme Lisa Raitt, ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et à Mme Gail Shea, ministre des Pêches et Océans en leur demandant leur intention, le gouvernement fédéral refuse toujours d’intervenir. (Article dans Le Soleil : « Dans le paysage pour toujours ? »).

Cette épave symbolise donc l’inaction du gouvernement conservateur. Le laisser-faire ne peut plus durer et le gouvernement fédéral doit prendre ses responsabilités. Voilà pourquoi la députée compte bien faire pression sur le gouvernement afin que le bateau ne passe pas un quatrième hiver de suite à Beauharnois. Ainsi, le 30 septembre, elle a profité de la période des questions pour dénoncer l’inaction du gouvernement conservateur (ici en vidéo).
 
La députée ne compte pas s’arrêter là. Soutenez-nous dans ce projet afin que le navire quitte les eaux du Lac Saint-Louis au plus vite.
 
Signez la pétition en bas de la page. Imprimez-la, faites-la signer par votre entourage et retournez-la à cette adresse (pas besoin d’affranchir l’enveloppe):
Anne Minh-Thu Quach, Députée
Chambre des Communes
OTTAWA (On)  K1A 0A6