Pour une vie plus abordable

Garderies, Bonification des pensions, Salaire minimum, Logement abordable...: Luttons contre les inégalités !

 

 

RENVERSER LA VAPEUR, LAISSER SOUFFLER LA CLASSE MOYENNE

Mettre fin au programme injuste de fractionnement du revenu des conservateurs qui n’aide que les plus riches et investir dans la classe moyenne en réduisant le coût d’une place en garderie, de plus de 1000 $ par mois à un maximum de 15 $ par jour.

  • Après une décennie de conservateurs de Stephen Harper, les familles de la classe moyenne travaillent plus dur que jamais, mais n’arrivent pas à joindre les deux bouts. M. Harper pense que les Canadiens devraient se contenter de moins. Tom Mulcair croit plutôt que c’est le temps ou jamais de remettre le Canada sur la bonne voie.
  • En 2015, Tom Mulcair et Stephen Harper offriront aux Canadiens deux plans bien différents pour le Canada.

Plutôt que de gaspiller des milliards de dollars dans des subventions à de grosses sociétés qui ne créent pas d’emploi et dans des cadeaux fiscaux aux plus riches, Tom Mulcair va aider les familles qui peinent à joindre les deux bouts grâce à un plan concret.

 

1. Bonifier le RPC pour bonifier votre épargne

Près d’un tiers de notre main-d’œuvre – et près de 60 % des jeunes Canadiens – devra composer avec une baisse importante de leur niveau de vie à la retraite.

Le NPD se bat pour bonifier le Régime de pensions du Canada et la Régime des rentes du Québec. C’est une bonne façon d’aider les jeunes Canadiens à économiser et à investir dans leur avenir. C’est aussi une bonne façon de s'assurer que nos aînés peuvent prendre leur retraite dans la dignité.

Malheureusement, les conservateurs et les libéraux ne veulent rien savoir de bonifier le RPC.

La sécurité de la retraite est l’un des enjeux économiques les plus importants pour les familles canadiennes.

  • Les compressions conservatrices à la Sécurité de la vieillesse priveront les aînés de 11 milliards $ en revenus de retraite en faisant passer l’âge de la retraite à 67 ans.
  • L’Office d’investissement du RPC est l’un des fonds d’investissement le plus florissant du Canada.
  • Les spécialistes en matière de pensions, les syndicats de travailleurs, les gouvernements provinciaux et les organisations d’aînés appuient tous la bonification du RPC/RRQ.

 

2. Un gouvernement néo-démocrate rétablirait le salaire minimum fédéral.

Les familles qui triment dur méritent un salaire décent. Voilà pourquoi le NPD s’est engagé aujourd’hui à rétablir le salaire minimum fédéral, afin qu’il atteigne 15 $ l’heure au cours de son premier mandat.

« Les Canadiens qui travaillent fort et qui respectent la loi devraient tous pouvoir gagner leur vie décemment. Le rétablissement du salaire minimum fédéral aidera les travailleurs à joindre les deux bouts et contribuera à instaurer une économie plus juste et plus en santé », a déclaré le chef du NPD, Thomas Mulcair.

Le NPD souhaite ainsi annuler la décision prise par le gouvernement libéral en 1996 d’abolir le salaire minimum fédéral.

« L’augmentation du salaire minimum est essentielle à la réduction des inégalités de revenus et à l’édification d’une économie plus juste, a souligné M. Mulcair.

 

3. Garderies abordables

 

« Les mères et les pères du pays travaillent fort pour assurer à leurs enfants le meilleur départ possible dans la vie, a déclaré M. Mulcair. Mais après neuf ans sous la gouverne de Stephen Harper, les parents ont vu les frais de garderie monter en flèche. Il est temps de leur donner un peu de répit. »

M. Mulcair a souligné que le programme du NPD s’inspirait du modèle du Québec, qu’il a pu étudier de près alors qu’il était ministre au niveau provincial.

« En tant que père et grand-père, je suis bien placé pour connaître l’importance des services offerts à la petite enfance, a souligné M. Mulcair. Comme ancien ministre du Gouvernement du Québec, j’ai pu constater que des services de garderie abordables aident les familles et stimulent l’économie. Il est temps que tous les Canadiens profitent de ce genre de programme. »

À l’heure actuelle, 900 000 enfants n’ont pas accès à une place abordable en garderie.

Le plan de Thomas Mulcair prévoit que chaque enfant aura une place en garderie et que les parents ne paieront pas plus de 15 $ par jour.

 Plus de détails sur les garderies abordables: http://www.npd.ca/garderies

4. Un toit, un droit

Préoccupé par la crise du logement, le NPD s’engage à soutenir la classe moyenne au moyen d’une politique de logements sociaux.

Emboîtant le pas au gouvernement libéral, qui a éliminé le programme de logement abordable du Canada et a abandonné la responsabilité du logement aux provinces, le gouvernement conservateur a sabré le financement pour le log ement abordable. Résultat? Pas moins d’un Canadien sur quatre vit dans un logement trop cher et des centaines de milliers de Canadiens se retrouvent sans toit.

Au NPD, nous croyons que tous les citoyens peuvent avoir un logement sûr, adéquat, accessible et abordable. Depuis plusieurs années, le NPD insiste pour que notre pays se dote d’une stratégie nationale afin de mettre fin à la crise du logement, de créer de nouvelles occasions d’emplois dans nos collectivités et de nous assurer que tous les Canadiens aient accès à un logement abordable et acceptable.

Notre campagne « un toit, un droit » lancé par ma collègue Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) réclame ainsi une stratégie nationale d’investissement fédéral dans le logement social. Les spécialistes estiment que sans ce financement, 200 000 Canadiens perdront leur logement ou seront forcés de pays plus qu’ils ne le peuvent.

 

Afin d'en savoir un peu plus ce sujet qui nous tient à coeur, veuillez trouver en pièce jointe un document de la députée Marjolaine Boutin-Sweet, députée d'Hochelaga.

Soutenez-nous dans ce projet et cette campagne en signant la pétition en ligne : http://petition.npd.ca/defendons-le-logement-social-au-Canada