Rainette faux-grillon : la ministre doit se conformer au jugement immédiatement

Le NPD se réjouit de la décision de la Cour fédérale qui blâme sévèrement la ministre de l’Environnement Leona Aglukkaq pour son inaction dans le dossier de la rainette faux-grillon de l’Ouest, une espèce sauvage menacée par le développement résidentiel. 

« Encore une fois, il a fallu que les tribunaux rappellent aux conservateurs qu’ils ont l’obligation de respecter la Loi sur les espèces en péril (LEP). Non seulement la ministre a ignoré les recommandations des scientifiques de son propre ministère, mais en plus, elle a gaspillé des fonds publics pour défendre son inaction devant les tribunaux.  C’est tout simplement inacceptable », a affirmé Megan Leslie (Halifax), porte-parole du NPD en matière d’Environnement.

Le NPD est intervenu dans ce dossier à plusieurs reprises notamment en pressant la ministre Aglukkaq de délivrer une ordonnance de protection d’urgence en vertu de la LEP. 

« Je salue le travail du Centre québécois en environnement et de Nature Québec qui ont porté ce dossier devant les tribunaux. Toute cette question aurait pu se régler beaucoup plus rapidement si la ministre ne s’était pas montrée d’aussi mauvaise foi. La ministre doit se conformer au jugement immédiatement et délivrer l’ordonnance de protection », a conclu le député néo-démocrate Hoang Mai (Brossard-La Prairie).