RAPPEL DES FAITS DU NPD : Justin Trudeau affirme que c’est à tout le monde sauf lui de s’opposer au projet de loi C-51

Justin Trudeau était sur la sellette hier soir à un événement organisé par le Parti libéral concernant sa position sur le projet de loi anti-terroriste trop vaste de Stephen Harper.

Justin Trudeau a affirmé que c’était à tout le monde sauf lui de s’opposer au projet de loi, alors que lui et ses députés libéraux continueraient d’appuyer Stephen Harper et le   projet de loi conservateur controversé.

« Merci d’exprimer vos préoccupations… De nombreux Canadiens partagent vos inquiétudes sur ce projet de loi, et moi aussi. C’est pourquoi la pression que tout le monde met (vous y compris) sur ce gouvernement lui fait comprendre que s’il n’améliore pas les mécanismes de surveillance, il aura beaucoup de difficulté lors de la prochaine campagne électorale. »

- Justin Trudeau, Université de la Colombie-Britannique, 4 mars 2015

Lorsque des participants lui ont demandé s’il voterait en faveur du projet de loi de Stephen Harper même si aucun amendement libéral n’était accepté, Justin Trudeau a admis que les libéraux continueraient d’appuyer le projet de loi.

Le député libéral, Adam Vaughan, lui, a tenté d’expliquer son inaction sur son compte Twitter concernant le projet de loi néfaste de Stephen Harper

« Le seul moyen de régler ce qui ne va pas avec le projet de loi C-51, c’est aux urnes. Faire semblant que Stephen Harper changera de position, c’est bercer les Canadiens d’illusions. » – Adam Vaughan, tweet du 4 mars 2015

La tâche la plus importante de tous les députés est d’obliger le gouvernement à rendre des comptes.

Malheureusement, Justin Trudeau démontre une fois de plus qu’il n’a ni  l’expérience ni le jugement nécessaire pour tenir tête à Stephen Harper.

Pendant ce temps, le chef du NPD Tom Mulcair continue de montrer ce qu’est un leader avec des principes.