Rapport Deschamps : le NPD réclame un suivi

À la suite de la publication du rapport bouleversant de l’ancienne juge de la Cour suprême, Marie Deschamps, sur les inconduites sexuelles dans les Forces armées canadiennes, le NPD souhaite que les hauts responsables de la Défense nationale comparaissent en comité parlementaire.

« Le rapport de la juge Deschamps révèle une tendance inquiétante de comportements inappropriés — voire criminels— au sein des forces armées. Il est d’autant plus troublant d’apprendre que les hauts placés n’arrivent pas à rendre justice aux victimes qui formulent des plaintes, a déclaré le porte-parole du NPD en matière de défense nationale, Jack Harris (St. John’s Est).  Le Ministre et les hauts responsables doivent nous dire quelles mesures immédiates sont prises en réaction à ces révélations troublantes. »

Le NPD a déposé une requête sur avis afin d’inviter la juge Deschamps, le ministre de la Défense nationale et le chef d’état-major de la défense à paraître devant le comité de la défense afin de répondre aux questions des parlementaires sur les révélations troublantes de ce rapport et de connaître les mesures que prend le gouvernement pour mettre en œuvre les dix recommandations énoncées dans le rapport.

« Ces femmes et ces hommes risquent leur vie chaque jour pour les Canadiens, a déclaré la porte-parole adjointe en matière de défense nationale, Élaine Michaud (Portneuf—Jacques-Cartier). Le gouvernement doit s’engager à apporter des changements profonds en acceptant toutes les recommandations de la juge Deschamps. »