Thalidomide : le NPD se réjouit de l’ouverture du gouvernement à l’égard de notre motion

Le NPD est ravi que le gouvernement conservateur compte appuyer notre motion visant à indemniser les victimes de la thalidomide, qui se battent depuis 50 ans pour obtenir le soutien dont ils ont besoin.

«  La thalidomide est l’un des pires scandales de santé publique que le Canada ait connu. Il est grand temps qu’ils obtiennent réparation pour les nombreux torts qu’ils ont subis et les soins à long terme dont ils ont besoin pour vivre dans la dignité », a déclaré la porte-parole du NPD en matière de santé, Libby Davies (Vancouver Est).

Les députés doivent débattre de notre motion aujourd’hui et un vote doit avoir lieu la semaine prochaine. Le NPD a bon espoir de pouvoir compter sur l’appui de tous les partis sur cet enjeu important.

La thalidomide est un sédatif qui a été utilisé pour soulager les nausées des femmes enceintes et qui a été responsable de malformations congénitales sévères dans les années 60. Le gouvernement du Canada a tardé à rappeler le médicament, qui est demeuré sur les tablettes plus de trois mois après son interdiction au Royaume-Uni. Le gouvernement ne s’est également jamais excusé pour les torts qu’il a causés aux victimes et ne leur a jamais fourni d’indemnisation suffisante.

« Les survivants étant maintenant dans la cinquantaine, il n’est pas trop tard pour leur accorder réparation alors que leurs besoins sont grandissants. Il est grand temps de corriger la situation et de les appuyer », a ajouté la députée néo-démocrate Djaouida Sellah (Saint-Bruno—Saint-Hubert).